• LA FILLE DES ENFERS

    LA FILLE DES ENFERS

  • Par Sakam 3


    votre commentaire

  •  


    1 commentaire
  • J'aurais dû commencer par ça, mais mieux vaut tard que jamais : voici la bande annonce de LA FILLE DES ENFERS. Ah, il va falloir que je me rejette quelques épisodes moi, ça fait longtemps...


    1 commentaire
  • Evidemment, avec une telle attirance pour le fantastique et le bizarre, je ne pouvais que tomber sous le charme (!) d'Ai ENMA, "La Fille des Enfers".

    Certes, à la longue, l'histoire est un peu répétitive, ponctuée par le fameux refrain d'Ai Enma lorsqu'elle s'apprête à envoyer quelqu'un en enfer (mouahahahaha bien fait pour le méchant !!!!) "Oh misérable âme égarée dans les ténèbres, tu fais le mal et méprises ton prochain. Ton karma est souillé par le  crime... Veux-tu goûter à la mort ? (ippen shin de miru ?)".

    Mais qu'importe, je ne m'en lasse pas. Idem pour l'opening de la première saison (ci-dessus), je peux encore me l'écouter en boucle pendant un bon petit moment. Et puis elle est si jolie, Ai Enma !

    Pour ceux qui ne connaissent pas encore, le résumé de l'histoire :

    Un(e) "méchant(e)" persécute d'une manière ou d'une autre un(e) pauvre victime. Celle-ci, ou un(e) de ses proches décide de se venger, et se connecte sur le site du "Courrier des Enfers" (site qui n'apparaît sur le net qu'à partir de minuit) et tape le nom de la personne dont il(elle) veut se venger en l'envoyant en enfer. Ai Enma, la Fille des Enfers lui remet alors une petite poupée de paille nouée d'un lien rouge. Dénouer ce lien précipitera la maudit en enfer, mais en contrepartie, lorsqu'elle mourra, la personne qui a invoqué la vengeance ira, elle aussi, en enfer.


    4 commentaires
  • Premier opening de cet anime que je ne peux que recommander : "LA FILLE DES ENFERS". On pourrait reprocher que "ça finit toujours par être la même chose", mais les personnages (ceux qui ne meurent pas à la fin...) restent attachants (c'est le cas de le dire, attention à ne pas se détacher en même temps que la ficelle de la poupée).

    Je trouve que ce qui fait réfléchir là dedans, c'est que les personnes qui en maudissent une autre vont aussi en enfer, même si le maudit était un (ou une) fieffée salopard(e) qui mériatit bien son sort, dans les douleurs éternelles de l'enfer. Comme quoi, on a beau être la victime, il y a des choses qu'il vaut mieux ne pas prendre à la légère. Perso, dénouer la ficelle en sachant que j'irai en enfer aussi, je pourrais pas. Mais bon. Chacun ses objectifs prioritaires hein !


    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique